SORTIE DE PROMOTION A L'ACADEMIE DE POLICE : LA PROMOTION "RENAISSANCE" POUR LE RENOUVEAU AU SEIN DE LA POLICE NATIONALE

par Webmaster.
Affichages : 1855
C’est désormais officiel, la promotion « renaissance », nom de baptême de la première promotion de l’Académie de police, est mise à la disposition de la nation burkinabè. Cette promotion de 275 nouveaux cadres est composée de 45 Commissaires de police et de 230 Officiers de police, va renforcer la hiérarchie policière et contribuer ainsi à renforcer le dispositif sécuritaire national.
S’en est fini de la formation initiale après deux ans de dur labeur. C’est ainsi que le passage de la vie d’élève policier à la vie du policier tout court, s’est fait lors d’une cérémonie riche en couleur. Cette cérémonie officielle présidée par Son Excellence Monsieur Rock Marc Christian KABORE, Président du Faso, a été l’instant au cours duquel cette première cuvée de l’Académie a porté ses épaulettes de Commissaires et d’Officiers de police stagiaires. C’est Madame Rosine COULIBALY/SORY, Ministre de l’économie, des finances et du développement qui a été choisie par le Président du Faso comme Marraine de cette promotion. Ce choix a été motivée par les valeurs d’intégrité, de rigueur et d’exemplarité qu’incarne la personne de madame la Ministre. La marraine a souhaité que ses filleuls incarnent ces valeurs et bannissent la corruption dans leurs futurs services.
Au titre des allocutions, ce qu’on peut retenir de celle du Délégué General de la Promotion qui a premièrement pris la parole, ce sont les doléances faites auprès des premières autorités du pays. Doléances qui sont entre autres la construction d’un amphithéâtre, d’un réfectoire, d’une salle de simulation en police judiciaire et d’un gymnase. Les élèves n’ont pas manqué l’occasion de solliciter la présence du chef de l’Etat lors des prochaines sorties de promotion pour encourager ce temple du savoir qui a une vocation internationale.
Ensuite, pour le Directeur de l’Académie, il a noté que depuis deux ans maintenant, son équipe et lui essayent de construire avec abnégation, un cadre de formation policière qui allie modernité, efficacité de l’apprentissage et qualité des programmes enseignés. Il a cité les partenariats avec l’Institut d’études en sécurité d’Afrique du Sud dans le cadre de la formation en terrorisme et l’université Ouaga II dans le cadre du Master en droit pénal et sciences criminelles, qui permettent de rehausser le niveau de la formation.  
Enfin, le Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité, Monsieur Simon COMPAORE, dans son discours, s’est réjoui de la mise à disposition de ces nouveaux cadres qui viendront renforcer le dispositif sécuritaire dans ce contexte actuel où le besoin est prégnant. Il a souhaité que ces nouveaux cadres, travaillent dans la discipline, la considération des subordonnés et pour l’intérêt général pour l’atteinte de leurs objectifs.
Après les allocutions et le port des passants, l’assistance a été gratifiée par la parade des nouveaux promus, des unités spéciales de la Police Nationale (CRS, BAC, UIP), des élèves de l’Ecole Nationale de Police ainsi que du personnel de l’Académie de police.
 
ANNEXE : Les majors des différents cycles
  -  Major des Commissaires issus du concours professionnel : PALENFO A. Yacoub Sié Rachid avec la moyenne de 16,20/20 correspondant à la mention Très Bien
  -  Major des Commissaires issus du concours direct : OUEDRAOGO Ahmed Cheik Farouk avec la moyenne de 15,51/20 correspondant à la mention Bien
  -  Major des Officiers issus du concours professionnel : SAWADOGO Paul avec la moyenne de 16,02/20 correspondant à la mention Très Bien
  -  Major des Officiers issus du concours direct : GNOUMOU Charles avec la moyenne de 15,74/20 correspondant à la mention Bien