LUTTE CONTRE LE TERRORISME : LES ELEVES COMMISSAIRES FORMES PAR INTERPOL

par Webmaster.
Affichages : 729

Le terrorisme est devenu une terrible réalité au ‘Pays des hommes intègres’. La recrudescence des attaques met à mal nos dispositifs sécuritaires et le processus de développement des nations, laissant ainsi les populations dans une psychose permanente. La victoire sur le terrorisme passe nécessairement par la connaissance du phénomène, des modes opératoires de l’ennemi et par le renforcement des capacités des acteurs que sont les FDS. C’est dans ce sens que l’Académie de Police abrite du 29 au 31 octobre 2018, une session de formation sur le terrorisme au profit des élèves commissaires de la 3e promotion. Organisée par le Bureau Régional INTERPOL pour l’Afrique de l’ouest (BRI-AO) basé à Abidjan, elle a été lancée officiellement par le monsieur Directeur de Cabinet du Ministère de la Sécurité représentant le Ministère de la Sécurité lors d’une cérémonie qui s’est tenue à cet effet.

Le Directeur Général Adjoint de la Police Nationale puis le représentant des formateurs ont rappelé l’importance de la tenue d’une telle formation tant, le besoin de renforcement des capacités des futurs leaders que sont les élèves commissaires en la matière est plus que nécessaire. A cet effet, le Bureau Régional Interpol à travers le représentant des formateurs a réitéré leur engagement à accompagner le Ministère de la Sécurité de façon générale pour que le terrorisme ne soit qu’un mauvais souvenir au Burkina Faso et dans la sous-région. Le Directeur de Cabinet a salué l’Organisation Internationale de Police Criminelle (OIPC) à travers le Bureau régional pour les efforts et la contribution inestimable dans cette lutte contre le terrorisme. Aussi, a-t-il invité les participants à une écoute attentive des experts internationaux pour être mieux outillés sur la question.

Le décor ainsi planté, place a été faite pour le début effectif de la formation sur un plan théorique d’abord et sur un plan pratique ensuite. Tout cela pour une meilleure assimilation des modules de formation que sont entre autres de :

  • - Les enjeux de l’extrémisme violent ;
  • - Le financement du terrorisme ;
  • - Terrorisme et crime organisé ;
  • - Programme d’INTERPOL contre le terrorisme ;
  • - Gestion des prises d’otage ;
  • - Collaboration des unités spéciales (Police-Gendarmerie);
  • -Etc.