SOUTENANCES PUBLIQUES SESSION DE 2019 : LE LANCEMENT OFFICIEL A EU LIEU CE MARDI 11 JUIN.

par A. Ouedraogo
Affichages : 148

Dans le cadre de leur formation à l’Académie de Police, les élèves commissaires doivent faire des recherches et produire un document à caractère scientifique. Cette étape est essentielle pour l’obtention du diplôme de commissaire de Police.

C’est ainsi qu’une cérémonie a été organisée ce mardi 11 juin 2019 sous la présidence de Madame Maïmouna OUATTARA/THIOMBIANO, Secrétaire Général du Ministère de la Sécurité pour lancer officiellement les soutenances publiques des 31 élèves commissaires de police de la 3e promotion. Notons que cette promotion compte en son sein un élève commissaire venant de la République sœur du Tchad, un pays membre du G5-Sahel.

En prenant la parole, le Directeur de l’Académie de Police, le Commissaire Principal de Police Edmond TAPSOBA a salué la présence de Mme Maïmouna OUATTARA/THIOMBIANO, nouvelle Secrétaire General du Ministère de la Sécurité. Il a tenu à revenir sur l’importance du Mémoire de fin de cycle qui, plus qu’une formalité, constitue à lui seul, l’un des sept modules que doit valider l’élève commissaire de Police pour être jugé digne du diplôme de l’Académie de Police.

Quant à Maïmouna OUATTARA/THIOMBIANO, le ministère de la sécurité accorde une attention particulière à la formation des personnels de la Police qui est une institution indispensable pour l’application de la loi, la protection des personnes et des biens, le maintien de l’ordre public et la défense des institutions de l’Etat. Elle continue en disant que, la soutenance publique d’un mémoire est le couronnement d’un travail de recherche particulièrement exigeant qui demande du candidat de la discipline, du travail et du sacrifice. Elle a terminé ses propos en souhaitant bonne chance aux impétrants.

A la fin de la cérémonie, l’assistance a suivi avec intérêt la soutenance inaugurale de cette session 2019 qui est l’œuvre du délégué Général des élèves sur le thème « Participation communautaire à la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso ». Il a obtenu la note de 14/20.

Bonne inspiration aux impétrants!