RENTREE SOLENNELLE 2021-2022 : LES ACTIVITES PEDAGOGIQUES LANCEES SUR FOND DE REFLEXIONS SUR L’ACTION POLICIERE DANS LA LUTTE ANTI-TERRORISTE

par S. WAONGO
Affichages : 324

Les activités pédagogiques 2021-2022 de l’Académie de Police sont officiellement lancées depuis ce 07 décembre 2021. Ce lancement officiel est intervenu lors d’une cérémonie organisée à cet effet sous la présidence de M. Edgard Sié SOU, Secrétaire General du Ministère de la Sécurité. Cette sobre mais solennelle cérémonie a été marquée par les allocutions et la conférence publique qui portait sur « L’action policière dans la lutte anti-terroriste au Burkina Faso : quelques priorités et propositions ».

En octobre 2021, l’Académie de Police recevait sa 7e promotion d’élèves commissaires (13 dont 03 Tchadiens) et officiers de police (50) accueillie chaleureusement par leurs ainés de la 6e promotion. En rappel, la 7e découvre l’Académie pour suivre sa formation initiale et la 6e y entame sa 2e et dernière année de formation. Si les cours ont débuté en Septembre 2021, il faut noter que cette rentrée solennelle, comme il est de coutume, lance officiellement l’année académique 2021-2022.

Et pour le Directeur Général de l’Académie de Police, tout est mis en œuvre pour que les élèves reçoivent une formation de qualité adaptée contexte sécuritaire changeant et répondant aux besoins des populations. En témoigne la tenue d’une relecture des curricula de formation dans les prochains jours. Aussi, a-t-il salué les autorités et les partenaires présents à cette cérémonie, preuve de l’intérêt porté au domaine de la formation.

C’est une rentrée qui s’est effectuée dans un contexte d’insécurité très marquée. La Police Nationale, à l’instar des acteurs qui interviennent dans la lutte contre le terrorisme, œuvre pour un retour de la paix et la sécurité. Mais quel est le rôle et la place de la Police dans cette lutte ? Quelles actions mène-t-elle ? Ce sont des questions qui ont trouvé réponse pendant la conférence publique animée par le Dr Ra-Sablga Seydou OUEDRAOGO, Directeur Exécutif de l’Institut Free-Afrik et modérée par M. Ismaël OUEDRAOGO, Journaliste et Directeur Général de Burkina Info.

Il est à retenir de cette conférence que tous les acteurs sont importants et indispensables dans la mesure où tout le dispositif est menacé quand un seul acteur est défaillant. Si les causes du terrorisme sont multiples, la réponse réside dans notre capacité à œuvrer dans une synergie d’action. C’est d’ailleurs ce qu’a rappelé le Secrétaire General dans son discours : « l’union fait la force ». En outre, pour le conférencier, l’une des priorités pour la Police Nationale est de « s’allier aux populations et non s’aliéner les populations ». En d’autres mots, les actes doivent faciliter le rapprochement avec le citoyen.

Après avoir développé le thème et répondu aux questions, conférencier et modérateur ont salué l’initiative et souhaité pleins succès à la Police Nationale en général et à l’Académie de Police en particulier.

Bonne et fructueuse année académique 2021-2022 !