L’Institut d’études de Sécurité (ISS) à l’Académie de Police pour une conférence de haut niveau sur l'extrémisme violent

Affichages : 1641

« Les tendances actuelles de l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest et au Sahel » tel est le thème autour duquel Dr Lori-Anne Thérroux-Bénoni, directrice du bureau régional de l’Institut d’études de Sécurité pour l’Afrique de l’Ouest basé à Dakar et Baba Dakono, chercheur basé à Bamako dans le même institut, ce sont entretenus avec les élèves Commissaires de Police de l’Académie en présence de certains cadres de la Police Nationale notamment monsieur le Directeur général de écoles de police.

À cet effet, les conférenciers ont présenté l’Institut d’études de Sécurité qui est une organisation africaine qui cherche à promouvoir et à renforcer la sécurité humaine sur le continent. Elle mène de la recherche indépendant et reconnue, fournit des analyses et conseil en matière d’élaboration de politiques, tout en offrant des formations pratiques et de l’assistance technique.

Suite à la présentation de l’Institut d’études de Sécurité, les conférenciers ont dépeint le terrorisme dans toutes ses formes notamment à travers la présentation des acteurs clés de l’extrémisme violent en Afrique de l’Ouest (AQMI, Ansardine, Al Mourabitoun…). En plus, ils ont présenté leur analyse sur les causes de l’engagement des populations locales dans des groupes. Au titre des causes, on peut retenir le besoin de protection, l’absence de l’État, les frustrations, les intimidations, la contrainte, la vengeance, le gain financier, etc. Les participants ont posé plusieurs questions de compréhension qui ont eu des réponses de la part des conférenciers.

Le Directeur Général des écoles de Police a exprimé toute sa satisfaction aux conférenciers et surtout pour l’accompagnement constant de l’Institut d’études de Sécurité depuis 2016.

Avant de prendre congé de l’Académie de Police, les conférenciers du jour ont reçu des présents de la part de l’Académie de Police.